12Apr

La RGPD mobile (Réglementation Générale Européenne pour la Protection des Données) n’a pas beaucoup la cote en ce moment chez les responsables marketing. En effet elle est souvent synonyme de contraintes, en raison des nombreux process à mettre en place pour garantir la confidentialité des données dans des environnements connectés (que ce soit web et mobile). Pour autant elle peut se révéler être une extraordinaire opportunité pour se rapprocher de ses utilisateurs.

Des processus beaucoup plus simples sur les applications mobiles que sur le web.

La première chose à comprendre c’est que l’impact de la RGPD mobile sur les applications, n’est pas le même que celui sur un site web. Et c’est même beaucoup plus simple à mettre en place, car à la différence de la politique d’acceptation systématique et régulière des cookies sur un site web, une application mobile dispose d’une licence d’utilisation et d’un contrat de confidentialité et de respect de la vie privée validés lors du téléchargement depuis les stores.

En effet, dès l’instant où les utilisateurs appuient sur le bouton « télécharger » dans les stores, ils vont accepter implicitement ou explicitement un certain nombre de règles d’utilisation comprenant la licence d’utilisation (celle proposée en standard sur les stores -acceptée lors de l’enregistrement initial sur le store et invisible au moment du téléchargement- ou bien une version spécifique à son application -listée comme présenté ci-dessous), et la validation des règles de confidentialité (là aussi standard et invisible au moment du téléchargement ou bien spécifique et listée sur l’écran de téléchargement -voir ci-dessous).

Règle de confidentialité
Règle de confidentialité

Un parcours utilisateur qui reste inchangé avec RGPD

Pour être en conformité avec le RGPD mobile, il faudra donc juste s’assurer que toutes les règlementations et ses implications spécifiques à votre application soient couvertes dans la licence d’utilisation et les règles de confidentialités associées. Vous devrez selon le cas modifier ou rajouter un certain nombre de points, mais la bonne nouvelle c’est que rien ne changera dans l’interaction de vos utilisateurs avec votre application mobile.

 

Webinaire : Les coulisses de l’optimisation des applications mobiles :

Comment modifier son application en temps réel grâce aux variations Serveur-Driven ? 

Rendez-vous jeudi 19 avril de 11h30 à 12h00

Je m'inscris...

La confiance, un argument de choc

Maintenant pourquoi devriez-vous considérer la directive RGPD mobile comme une opportunité ? Pour une raison très simple ; c’est potentiellement le meilleur argument pour votre application mobile. En effet, vos utilisateurs demandent de plus de transparence et avec l’entrée en vigueur de la RGPD mobile ; ils seront de plus en plus sensibilisés à la collecte et au traitement des données les concernant. En bref, ils veulent savoir ce que l’on fait avec leurs données et dans quel but.

Ce sujet étant de plus en plus au centre des préoccupations des utilisateurs, il nous semble indispensable d’embrasser ce mouvement et faire de votre application un service transparent construire la relation de confiance et de long terme entre la marque et ces utilisateurs.

Chez Azetone, nous avons toujours encouragé nos clients entreprises à être très transparents avec toutes les parties prenantes (stores, partenaires et utilisateurs finaux) sur les avantages et les résultats des technologies que nous proposons, qu’il s’agisse de recueillir des données d’expérience utilisateur, la création de variations d’interfaces utilisateurs ou encore personnalisation dynamique d’expériences utilisateur. Nous croyons à la transparence et au renforcement de la confiance avec vos utilisateurs, d’autant plus que les applications n’ont pas toujours bénéficié des mêmes règles visibles telles que les politiques d’activation des cookies … Bref, nous croyons que vos clients doivent faire confiance à votre application.

picture19
“Chez Azetone, nous croyons beaucoup à la transparence et au renforcement de la confiance utilisateur”

-Philippe Dumont CEO @ Azetone

Pour concrétiser ces principes, nous avons été l’un des tout premiers SDK du genre à proposer une méthode documentée permettant aux utilisateurs de désactiver localement sur leur application notre système de suivi. En connectant cette méthode au contrôle de votre choix dans votre application, vos développeurs offrirons à vos utilisateurs la possibilité d’arrêter tout suivi initié par notre SDK.

Pour faciliter la mise en place de ces contrôles dans votre application, nous avons été l’un des tout premiers partisans de l’initiative Trust Badge d’Orange qui vous permet d’intégrer en Open Source à votre application des contrôles existants et des meilleures pratiques dans le domaine !

Pour plus d’informations sur cette initiative : https://partner.orange.com/trust-badge/ .

Côté Azetone, nous travaillons également activement pour rendre plus généralement vos applications mobiles parfaitement conformes à RGPD. Si vous souhaitez en savoir plus sur comment nous pouvons vous aider en la matière, contactez-nous sur welcome@azetone.com

Badge de confidentialité Orange

Trackback URL: https://www.azetone.com/idee-recue-n5-le-plus-gros-probleme-pour-mon-appli-en-2018-cest-rgpd/trackback/