27Mar

La récurrence fait partie des problèmes les plus spécifiques aux applications mobiles, et les plus importants à résoudre pour les marketeurs. Pourquoi important ? Parce que généralement, on a beaucoup investi dans l’applications mobile, tant au niveau du développement, du téléchargement, et du démarrage de son utilisation. Il est donc très frustrant de ne pas revoir ses utilisateurs après leur première ou leur deuxième navigation. Et c’est pour cette raison qu’une partie des marketeurs mobiles sont persuadés que la baisse du taux de rétention est une fatalité. Alors reality ou fake news ?

 

Les applications mobiles, un écosystème en faveur de la rétention

Maintenant que vous savez qu’il ne suffit pas d’installer votre application pour la faire vivre,  . La bonne nouvelle c’est que vous avez un tas d’outil à votre disposition, et un écosystème sur lequel vous pouvez vous appuyer, pour  favoriser la rétention et la récurrence des utilisateurs.

Hormis le fait que votre appli vient s’installer directement sur l’écran d’accueil de votre smartphone, et qu’elle est donc beaucoup plus accessible qu’un site web, il existe de nombreux outils pour réveiller votre utilisateur. Et notamment les push notifications qui vont permettre, à un instant T, de l’encourager à relancer son appli mobile, en lui signalant une nouvelle fonctionnalité, ou en lui transmettant des informations, ou des données spécifiques.

0

“Nous recommandons à tous nos clients de segmenter leurs utilisateurs en fonction de leurs profils et habitudes d’usages afin de leur adresser le bon message au bon moment. Ainsi, ils percevront la valeur ajoutée de votre service et seront plus enclins à retourner sur l’application. ”

Naëlle Hadji-Bormann Responsable Marketing @FollowAnalytics

Combiner des solutions pour créer des stratégies de personnalisation pertinentes

Ensuite l’idée est de renforcer cette pertinence, en combinant les push notification avec des scénarios de personnalisation in app. Il faut raconter une vrai histoire à son utilisateur, en s’ alignant sur son expérience passée, ses centres d’intérêts, et ce qui l’a pu faire sur d’autres canaux de la marque.  Plus une application anticipera les besoins de ses utilisateurs, plus  elle ressemblera à son utilisateur. Par exemple, avec notre client Allianz, et via notre partenariat avec FollowAnalytics, spécialiste du push notification, nous avons travaillé à créer une réelle experience utilisateur sur l’appli « mon Allianz mobile ».

Le cas était particulier, nous parlons d’une application qui n’est consultée que 3 fois par ans. Pour combler cette lacune, Allianz se devait de proposer la bonne chose, à la bonne personne, au bon moment. Et via la home page, nous avons mis en place des vignettes pour télécharger des documents, qui proposent pour des informations spécifiques pour chaque segment utilisateur. L’objectif était clairement de simplifier la vie des clients. Résultat, les améliorations de performance, de consultation de contenu, et d’utilité de l’application ont atteint 150%.

Multiplication des scénarios d'acceuil sur la home page de "MonAllianz mobile"

C’est là que la personnalisation, en complément de l’A/B testing mobile permet de réaliser que faire la même application pour tout le monde n’est pas une fatalité. En effet avec l’A/B testing, on peut créer une application facilement adaptable à chaque profil et contexte d’utilisation. Et le but ici n’est pas de proposer une application personnalisée parce que c’est dans l’air du temps, mais bien parce que cela simplifie le parcours utilisateur côté client final et que cela rend l’application plus efficace côté éditeur d’application. Le résultat est une construction d’application non plus figée comme la quasi-totalité des applications du marché mais plutôt une application complétement dynamique, contextuelle et en temps réel !

Petit déjeuner Azetone / FollowAnalytics

Rendez-vous mercredi 11 avril à partir de 8h30

Je m'inscris...

Trackback URL: https://www.azetone.com/idee-recue-n4-la-retention-de-mes-utilisateurs-mobiles-un-probleme-insoluble/trackback/